Le  prototype "Umbrella +" d'héliostat pour un microPBR4D à Chézard-St-Martin  

 Association de recherche pour le projet d'industrie à bilan de carbone négatif. 

Galerie



 

Images des essais de fabrication de moule en carton avec le patron Umbrella


Type de matériaux utilisable pour la fabrication d'Héliostat, (Récupérer grâce à la générosité du café & Bar le Charlot, à Neuchâtel.


Moule en carton désinfecté prêt à être rempli de milieu de culture et à être inoculer avec du mycélium de pleurote.


Petit teste de remplissage juste pour la photo


 





Le prototype de CarboCooker mise à jour septembre 2018  (Le modèle héliostat Umbrella, en version biodégradable à base de matériaux recyclé dans un moule en carton recyclé  )

Français

Pour pouvoir lancer la startup CarboRock dans de bonnes conditions, le président a fait une petite recherche depuis quelques années déjà, pour trouver la meilleur solution en terme écologique et économique pour produire ces modèles l'héliostat . La solution prionière d'Ecovative était très tentante mais le transport de milieu de culture avec une souche sélectionnée alourdi le bilan CO2, même depuis leur partenariat avec une compagnie Hollandaise...

Un groupe d'étudiant de l'EPFL  a trouvé une solution alternative (https://actu.epfl.ch/news/le-champignon-qui-joue-a-l-imprimante-3d-ecologiqu/) à base de culture de pleurotus! 

Des essais sont actuellement en cours pour trouver la meilleure façon de convertir le patron 2D de l'héliostat en un moule en 3D pour cultiver du mycélium pleurotus.

Le patron 2D du modèle d'héliostat Umbrella  existe sous forme de six pages A3 à coller comme un puzzel. Ce grand patron a ensuite été décalé sur un carton recyclé (un grand merci au magasin de vélo Divorne à Neuchâtel) avec du papier carbone. Ce patron en carton a ensuite été découpé, replié et renforcé avec du papier collant. La première image montre le moule obtenu en haut à droite du tableau.

Il reste à savoir en combien de temps un bricoleur lambda arriverait à finir le moule avec un kit comprenant le parton 2D en fromat feuilles à A3, du papier collant, du papier carbone et une solution de renforcement.  

Les prochaines étapes pour ArrCO2 seront de pouvoir mettre une filière de récupération sûre d'un point de vue sanitaire et de faire des essais de culture dans un endroit adapté (le bureau d'ArrCO2 et qui se trouve également être la chambre à couché du président, n'est pas l'endroit idéale).   


English

In order to launch the CarboRock startup in good conditions, the president has been researching for a few years already to find the most ecological and economical way to produce its heliostat models. The Ecovative pioneer solution was very tempting but the transport of culture medium with their selected strain weighs on the CO2 footprint, even since their partnership with a Dutch company...

A group of student from the EPFL found an alternative solution (https://actu.epfl.ch/news/le-champignon-qui-joue-a-l-imprimante-3d-ecologiqu/) based on pleurotus cultures!


Trials a currently on going to find the best way to convert the 2D pattern in a 3D mold to grow pleurotus mycelium.

The 2D pattern of the Umbrella model exist in the form of six A3 pages, which forms a puzzle to glue. This big pattern has then been traced using carbon paper on a recycled piece of cardboard ( A big thanks to the bike shop Divorn in Neuchâtel). This cardboard pattern has then been cut, folded and reinforced with tape. The first picture on the right corner of the table shows the resulting  mold. 

It is still unknown how long it would take for an average hobbyist to finish a this mold using a kit including the 2D pattern in six A3 pages format, tape, carbon paper and a reinforcing solution. 

The next steps for ArrCO2 are to set up a safe recycling stream from a sanitary perspective and to make culture trials in an adapted area (ArrCO2's office, which also happens to be the president bed room, is not the ideal place)

 







Le prototype 2016 d'Umbrella + pour la génération d'énergie 



Le prototype de CarboCooker 2015




L'héliostat du CarboCooker a été testé sous une forme à bas coût en carton recyclé.




Les CarboCooker sont équipés d'un héliostat qui contrôle l'alimentation en énergie et d'un thermomètre afin d'offrir un meilleur contrôle de la cuisson.

Nous vous présentons ici un prototype et des simulations de CarboCooker version clipboard (planchette à pince). Les simulations ont été réalisées en utilisant les programmes complémentaires de Blender pour la simulation scientifique (valeurs indicatives sans garantie) de la lumière LiVi du Dr.Ryan Southall et Luxrender. La découpe des pièces de l'héliostat à été faite avec une licence libre de 123maker d'autodesk.

Le kit de l'héliostat a une base en bois, montable et démontable sans utiliser ni colle ni vis. La partie réfléchissante est une feuille de myla prédécoupée. Toutes les pièces sont adaptées aux conditions rurales par leur simplicité et leur robustesse.

Les nouveaux cuiseurs solaires qui auront subi les tests de terrain avec succès seront disponibles à la vente sur le site de la start-up en devenir CarboRock. 


Représentation artistique d'un type de microPBR4D



Design de prototype "Umbrella" microPBR4D sous le soleil japonais.

Les microPBR4D peuvent être adaptés au contexte urbain en s'associant à des stations d'épuration des eaux notamment grâce aux digesteurs qui traitent les boues des stations.




Les applications dérivées de la technologie des microPBR4D 



Les technologies issues du projet CarboRock peuvent avoir d'autres applications que les cultures d'algue. Parmi les nombreuses applications possibles de la technologie de traitement de la lumière, un cuiseur solaire avec un nouveau design est une possibilité. 

Le design du "CarboCooker" est un prototype de cuiseur solaire qui devrait offrir quelques avantages comparé au héliostat parabolique actuel. Le CarboCooker a un grande capacité de cuisson, peut suivre le soleil, contrôler la quantité d'énergie et à une grande latence thermique qui devrait permettre de poursuivre la cuisson durant la soirée. Suivant la taille des héliostats et du volume de cuisson, le CarboCooker pourrait être testé pour la cuisson de poterie. C'est un design simple qui peut être produit par des artisans locaux avec des matières premières de base. Les plans, les fichiers de découpe pour la CNC, le manuel de construction et d'utilisation seront disponibles sur le site de CarboRock pour  téléchargement dès que possible.

 Les cuiseurs solaires participent à la lutte contre le réchauffement climatique. Ils permettent de diminuer la pression sur les forêts afin qu'elles ne soient pas exploitées au-delà de leur capacité de régénération. Dans certaine région, la récolte du bois de chauffe a abouti à la perte irrémédiable de biodiversité, la libération de beaucoup de carbone et à la désertification. 


Témoignages d'experts 


Nous partageons ici quelques témoignages d'experts ayant commenté un aspect du projet d'industrie à bilan de carbone négatif:

  • Le Dr.Philippe Roch, ancien Directeur général du WWF-Suisse (1977-1992) et
    Directeur de l'Office fédéral de l'environnement des forêts et du paysage et Secrétaire d'État à l'environnement (1992-2005) a commenté le projet: "
    Votre projet est séduisant. Je vous souhaite plein succès."
  • Le Professeur Hans Peter Herzig, professeur ordinaire dans le laboratoire d'optique appliquée de l'EPFL à la microcity de Neuchâtel,  a commenté le système optique d'éclairage 4D au coeur du microPBR4D industriel: "Sous réserve des dimensions finales, l'illumination ne devrait pas poser de grands problèmes".
  • Le Professeur Eric Verrecchia, professeur de Géochimie de la biosphère à l'Université de Lausanne,  a commenté le projet d'industrie à carbone négatif:  "Joli projet !".