Le  prototype "Umbrella +" d'héliostat pour un microPBR4D à Chézard-St-Martin  

 Association de recherche pour le projet d'industrie à bilan de carbone négatif. 

La recherche pour l'industrie à bilan de carbone négatif



Pour avoir plus de détails sur la recherche d'ArrCO2 sur l'industrie à bilan de carbone négatif, quelques documents supplémentaires sont disponibles au téléchargement :




































































 

ArrCO2 se consacre à la recherche pour le développement de l'industrie à bilan de carbone négatif. Cette structure est née de l'absence en Suisse de soutien pour l'innovation et le développement de procédés industriels écologiques, basés sur la culture d'algues productrices de carbonates. Les objectifs sont l'amélioration des modélisations d'écosystèmes industriels, le développement des phases test des microPBR4D et de la fabrication des engrais ZéroCarbone à base de déchets industriels.

Résumé du concept de recherche scientifique des microPBR4D: 

Développement d'une nouvelle génération de photobioréacteurs automatisés, appelés microPBR4D. Ce type de photobioréacteurs de haute densité cellulaire utilise un éclairage dans les trois dimensions de l'espace auxquelles s'ajoute celle du temps soit au final, un éclairage 4D. Ce type d'éclairage permet de tester le concept de photosynthèse digitale.  Ce concept consiste à synchroniser l'arrivée des ondes électromagnétiques avec le processus de la photosynthèse.

Cette technologie sera développée sous une forme adaptée aux laboratoires afin d'offrir un outil pour la production de cellules eucaryotes, riches en métabolites secondaires diverses. Les MicroPBR4D, automatisés par un programme spécifique à chaque type d'algues cultivées, offrent un grand nombre de paramètres qui permettent de moduler leur métabolisme. 

Cette technologie sera ensuite développée sous une forme adaptée au monde agricole afin de produire de la matière première à bas coût. Cette matière première est destinée au marché agricole ainsi que différentes autres industries notamment la chimie et l' industrie pharmaceutique. 


L'origine du projet est de reproduire un des plus grands puits de carbone sur terre

                                                                    


 

Puits de carbone océanique

Les océans sont parmi les plus grands puits de carbone sur la planète notamment par la formation de carbonate qui absorbe du CO2 durant des temps géologiques.



Les océans absorbent une grande partie du CO2 grâce aux puits à CO2 physique et biologique. Une grande partie du puits de carbone biologique provient de la formation de carbonate par de très nombreux organismes marins. L'origine du projet d'industrie à carbone négatif provient de l'observation de ce type de puits de carbone et de l'idée de le reproduire par un écosystème industriel.  En luttant contre les émissions de CO2 qui acidifient les océans et les excès d'azote qui participent à l'eutrophisation des cours d'eau et des mers, l'industrie à carbone négatif participe à la protection à long terme  d'un des plus grands puits de carbone sur le globe. 


 

Coccolithophore 3D model

Les coccolithophores sont des algues importantes dans la base de la chaîne alimentaire marine et le cycle du carbone.


Pour plus d'information sur la recherche scientifique concernant le rôle de la production de carbonate biologique dans le changement climatique:

http:///www.co2.ulg.ac.be/peace/                                                   

http://www.cerege.fr/spip.php?article127                                                                                                                                                             


Le développement des microPBR4D industriels passe par différentes étapes de photobioréacteur de laboratoire





Nouveau! Mise à disposition d'ancien (2015) document confidentiel de présentation des microPBR4D de laboratoire pour le comité d'éclosion et le LPV de l'Unine.













Important : Les fichiers 3D des différents modèles de PBR sont disponibles en format step pour des laboratoires de recherche intéressés par des testes (Demande par formulaire sur la page de contact).




Les photobioréacteurs vus sous une lumière aux longueurs d'ondes photosynthétiquement active:


 

PressPBR va être un outil de la recherche sur les paramètres de culture à haute densité.



Le cubePBR va être un outil de la recherche pour une deuxième étape dans la recherche sur la culture à haute densité.



Le microPBR4D de laboratoire va être un outil de recherche sur la photosynthèse digitale.


   Les dernières simulations de la concentration solaire suivant la géométrie de héliostat et de l'entrée optique du microPBR4D. 

                                                                

Simulation à Neuchâtel en été à midi (VI-suite v0.2)



Simulation avec des fausses couleurs (Lux render)


La recherche de solution technique bon marché pour la fabrication de l'héliostat Umbrella+ :


La recherche de solutions techniques pour faire baisser le prix de production des grands modèles d'héliostats Umbrella+ à abouti. L'héliostat Umbrella+ peut être construit à partir des briques sur mesure. Les briques peuvent être fabriquées sur place avec des matériaux locaux. Les briques sur mesure peuvent être fabriquées grâce à des moules à briques à imprimer en 3D avec une imprimante 3D bon marché.


(Research for technical solutions to lower the production price of large Umbrella+ heliostat led to a new solution.  The Umbrella+ heliostat can now be built using custom made bricks. These bricks can be molded on the spot using local material. These custom made bricks can be molded with molds that can be 3D printed using cheap 3D printers.)